Les fabricants de tabac passent à la cigarette électronique

Une cigarette électronique est beaucoup moins nocive que fumer. Vous n’avez pas à supposer que de notre part, dans ce cas, il s’agit d’une déclaration de Martijn van Loon, le directeur de British American Tobacco Netherlands. Pourquoi le PDG de marques comme Camel, Pall Mall et Rothmans dénonce-t-il les produits du tabac ? Probablement parce qu’ils ont remarqué le nombre de fumeurs qui changent, et aussi parce qu’ils ont investi 2,5 milliards d’euros dans l’e-cigarette sans tabac Vype.

Hype pour Vype

Jusqu’à récemment, BAT n’avait pas vraiment de concurrence à côté de Philip Morris, la marque derrière des marques telles que Marlboro et Chesterfield. Maintenant qu’ils sentent le souffle chaud ou plutôt la vapeur sur leur cou depuis une dizaine d’années, il est temps de se transformer. BAT a investi des milliards dans Vype, une marque de cigarettes électroniques qui a déjà réussi à rapporter un milliard de dollars l’année dernière. Après 19 pays, les Pays-Bas sont les prochains sur la liste, sur un marché avec de nombreuses cigarettes électroniques de toutes formes et tailles. Philip Morris travaille aussi dur sur la transition du tabac au e-liquide, ils veulent même se débarrasser complètement du tabac.

Pas encore de fin pour le tabac

Si c’est jusqu’à BAT, il y aura toujours des fumeurs, bien que ce nombre chutera fortement. Par conséquent, ils indiquent qu’ils continueront avec les produits du tabac, quoique dans une moindre mesure. Bien sûr, ils n’arrêteront pas simplement d’ajouter de la nicotine à leurs produits, ils pourront donc éventuellement lier les clients. Les nouveaux vapoteurs qui n’ont jamais fumé auparavant feraient bien de choisir immédiatement un e-liquide avec 0% de nicotine, il n’y a aucun risque d’addiction à cette substance.

Laisser un commentaire