Vapeurs et effet sur les poumons

Inhaler de la vapeur est moins dangereux que fumer, cela ne se discute pas. On peut se demander si le vapotage peut être nocif pour les poumons. Malheureusement, les cigarettes électroniques n’existent pas depuis assez longtemps pour donner une réponse définitive à cette question. Des études à petite échelle ont été menées dans lesquelles les effets des vapeurs ont été testés.

Vapoter est-il plus sain que fumer ?

dr. David Thicket est spécialiste des maladies respiratoires à l’Université de Birmingham, en Angleterre. Tout en reconnaissant que la vapeur est moins nocive que la fumée, il remet en question ses effets à plus long terme. Différents scénarios ont été testés dans une étude à (très) petite échelle ; fumée, vapeur (avec et sans nicotine) et une alternative. Cela a montré que la vapeur d’une cigarette électronique affecte les cellules des poumons. Cet effet peut ne pas être réversible, entraînant des maladies chroniques.

MPOC

La maladie pulmonaire obstructive chronique est une affection caractérisée par un rétrécissement chronique des poumons. Il existe plusieurs stades, dont le plus grave met la vie en danger. La question est de savoir si le vapotage à long terme peut causer la MPOC. Malheureusement, il y a encore trop peu de données disponibles pour tirer des conclusions définitives et des essais à grande échelle n’ont pas encore été réalisés. Il ne peut être exclu que les vapeurs d’e-liquide puissent endommager les poumons.

Conclusion

Le vapotage ne devrait pas être étiqueté comme une alternative saine au tabagisme, mais il semble être une alternative moins malsaine pour le moment. En particulier, l’absence des substances cancérigènes que sont la suie et le goudron est déjà un pas dans la bonne direction. Nous suivrons de près l’évolution de la situation et attendons avec intérêt des conclusions claires.

Laisser un commentaire